Wilfrid Estève 

Promotion 1994-1995

Parcours

Photojournaliste cofondateur de l’Œil public, Wilfrid Estève est chargé de la direction artistique et éditoriale du studio de production multimédia Hans Lucas et du département photo à l’École des métiers de l’information.

Depuis 1995, le travail photographique de Wilfrid Estève repose sur le témoignage et l’enquête : une démarche documentaire souvent réalisée sur le terrain de l’actualité ou dans les zones de tension (Afrique de l’Ouest, Europe et Moyen-Orient). En parallèle, il poursuit un travail sociétal en France et collabore avec Elle, Libération, Le Monde, Géo, Marie-Claire, National Geographic, Paris Match et VSD.

Il a reçu en 2005 en tant qu’écrivain la mention spéciale du prix Nadar pour l’ouvrage Photojournalisme, à la croisée des chemins.

Wilfrid Estève a participé à la création plusieurs structures : en 1996, l’agence photographique l’Œil public, en 2005, la coopérative de photographes Picturetank, dont il a été vice-président. Il conçoit et dirige la même année le projet pluridisciplinaire Territoires de fictions.

Depuis 2004, il préside FreeLens (anciennement Association nationale des journalistes reporters photographes et cinéastes) et depuis janvier 2011 il est vice-président de l’union des photographes professionnels (anciennement UPC).

En 2006, il fonde le studio de création et de production multimédia Hans Lucas et il devient directeur pédagogique de la filière photographie et sociétaire de l’École des métiers de l’mnformation. En 2007, il crée le prix Tremplin photo de l’EMI, première bourse de formation au photojournalisme.

En 2008, Wilfrid Estève lance avec l’association FreeLens Photojournalisme.fr magazine en ligne dédié à la photographie d’information, dont il est directeur de la rédaction.

http://wilfridesteve.com/



Tous les photographes
logo_emi