Mehrak

Promotion 2002 - 2003

Portfolio
• Femmes de Téhéran

Entretien

La volonté de rendre compte de la réalité

Quelle définition du photojournalisme pourriez-vous donner ? Vous considérez-vous comme photojournaliste ?

Je définirai le photojournalisme comme la volonté de rendre compte de la réalité. Je trouve que c’est un métier difficile mais passionnant.
Je suis photographe avant tout et ensuite j’essaye de témoigner de faits sociétaux qui me touchent particulièrement.

Pensez-vous que le photojournalisme se pratique obligatoirement sur le terrain de l’actualité ?

Non. Je pense que l’on peut avoir une approche photojournalistique mais sur des sujets à froid. D’ailleurs le travail documentaire est proche du travail photojournalistique . Je me considère plus comme une photographe documentaire d’ailleurs.

Il est commun de dire que le photojournalisme s’apprend sur le terrain mais vous avez suivi une formation à l’EMI, pourquoi ?

J’ai eu la chance de former mon regard à l’agence Raphot pendant plusieurs années (je travaillais comme documentaliste). Rapho a été mon école. Mais il me manquait l’approche journalistique et aussi tout ce qui concernait le droit des photographes vis à vis de la presse. La formation m’a donné les bases. Après, il revient à chacun de mettre en pratique et d’avancer.

Pensez vous que l’usage de la vidéo et du multimédia fera partie de votre pratique professionnelle dans l’avenir et pourquoi ?

Avec le développement de web-documentaire et l’importance de l’internet dans la communication, il faut s’y mettre.
Je travaille sur une idée de film documentaire où l’image fixe se mêle à l’image animée avec du son, des interviews. C’est un nouveau monde qui s’ouvre à moi.



Toutes les entretiens
logo_emi